Mission, vision et valeurs

Nous sommes reconnu au Québec comme la meilleure entreprise de développement et de fabrication de bottes et autres articles de fourrures pour affronter des froids extrêmes et aimer l’hiver.

Les principes de vie qui sont reliés directement à nos agissements sont notre patrimoine, l’achat et la confection au Québec, le recyclage et finalement l’éducation à la faune.

Il est grandement important pour nous de nous impliquer avec ardeur dans notre communauté et visons le mieux-être de notre collectivité.


Mission

Nous sommes reconnu au Québec comme la meilleure entreprise de développement et de fabrication de bottes et autres articles de fourrures pour affronter des froids extrêmes et aimer l’hiver.

Vision

Il est important pour nous de s’impliquer avec ardeur dans notre communauté et visons le mieux-être de notre collectivité.

Valeurs

Les principes de vie qui sont reliés directement à nos agissements sont notre patrimoine, l’achat et la confection au Québec, le recyclage et finalement l’éducation à la faune.

Chez Fourrures Grenier nous connaissons l'importance d'investir dans le capital humain car notre plus grande force c'est notre équipe.

La trappe, une tradition dans la famille

La fourrure et la trappe

Nous fabriquons des bottes depuis près de 30 ans et bon nombre de nos clients les portent toujours aujourd’hui. 25 ans avec la même paire de bottes, c'est écologique! En plus, ce sont les bottes les plus chaudes au monde.

Les peaux pour nos confections proviennent pour la majorité des trappeurs. Coyote, castor, chat sauvage et renard sont des animaux sauvages de la région de l’Abitibi-Témiscamingue.

Depuis une dizaine d'année déjà, le métier de trappeur a évolué et il doit maintenant limité autant que possible la souffrance des animaux sauvages. C’est surveillé et régie par la loi.

Les fourrures que l'on utilise sont abondantes et la survie des espèces sauvages n'est pas menacée.

Éthique

Information à venir.

Durabilité

Information à venir.

Environnement

Information à venir.

Notre histoire

Est une belle histoire d’amour!

Elle débute avec l’union de Robert Grenier et de Rita Bergeron à Lamorandière en Abitibi.

Comme beaucoup d’entrepreneurs, elle a débuté au sous-sol de la maison familiale.

De travailleurs autonomes à la fondation d'une entreprise enregistrée pour ensuite passer à la 2e génération.

Des années 1970 à aujourd’hui, suivez le fil du temps en courts textes et en photos.

(Navigation de gauche à droite)

1956
26 juillet 1956 - Rita Bergeron et Robert Grenier unissent leurs vies pour le meilleur et pour le pire.
1957
Décembre 1957 Robert entreprend sa carrière de trappeur avec son beau-père Albany. Ils vendent leur fourrure à un acheteur de Montréal
1966
Décembre 1966 Un acheteur de fourrure laisse 1000$ à Robert et lui propose d’acheter la fourrure des trappeurs de la région. Robert obtient donc son premier permis d’acheteur de fourrure. C’est le début de Fourrures Grenier, au sous-sol de la maison familiale à Lamorandière.
1969
La famille est complète. Denis, Claude Marcel Jeanne et Francine.
1970
Rita débute la couture de la fourrure et elle travaille à créer des patrons pour fabriquer artisanalement chapeaux, mitaines et pantoufles de fourrure.
1978
Robert et Rita incorporent Fourrures Grenier.
1979
Rita et Robert décident d’agrandir la maison familiale pour faire un atelier de couture au sous-sol et une petite boutique pour y vendre les créations de Rita et des manteaux de fourrure.
1980
Les enfants grandissent et certains démontrent de l’intérêt pour l’entreprise et commencent à travailler avec leurs parents.
1985
Construction d’un bâtiment à Barraute et déménagement de l’entreprise. Le commerce des peaux brutes se fait au sous-sol et le rez-de-chaussée est utilisé pour un atelier de confection et une boutique digne de ce nom.
1987
Claude, Jeanne et Francine se joignent à l’entreprise et deviennent donc actionnaires de Fourrures Grenier.
1990
Les manteaux de fourrure sont très à la mode et il y a peu d’endroits pour les entreposer l’été. Une voûte est donc construite pour entreposer 1200 manteaux pendant la saison estivale.
1991
Déjà 35 ans de vie commune pour Robert et Rita
1993
Début de la fabrication des bottes de fourrure. Les bottes de fourrure sont très en demande et l’offre est rare. Puisque la famille Grenier connait très bien la fourrure, pourquoi ne pas relever le défi?
1995
Embauche d’un premier représentant pour vendre les produits Grenier à d’autres boutique. L’équipe compte 8 couturières/vendeuses.
2007
Conception du 1e site web transactionnel.
2011
Investissement majeur. Agrandissement de la boutique et de la manufacture avec l’ancienne voûte. Les ventes de produits Grenier sont en hausse et l’espace manque pour de nouveaux postes de travail. Un nouveau garage est aussi construit pour y abriter le département de peaux brutes. La boutique passe de saisonnière à 4 saisons avec l’ajout de chaussures, à son offre.
2014
Achat de la piscine creusée du voisin arrière pour en faire un entrepôt ce qui permet d’ajouter encore des postes de travail dans l’atelier de fabrication.
2016
Voici à quoi ressemble un couple qui s’aime depuis 60 ans! C’est court une vie!
2017
Achat du bâtiment voisin de Fourrures Grenier pour agrandir l’entreprise. Finalement, la boutique sera déménagée à Val-d’Or mais la proximité des 2 bâtiments demeure intéressante.
2019
Juin 2019 Décès de Robert Grenier, Fondateur de l’entreprise. Robert laisse en héritage ses belles valeurs d’entraide, de générosité, de cœur à l’ouvrage, de détermination, d’audace et de persévérance, qui continuent de porter et d’influencer toute une équipe, une famille.
2019
Septembre 2019 déménagement de la boutique à Val-d’Or pour continuer d’agrandir l’atelier de fabrication.
2021
Aujourd’hui entre 35 et 40 emplois, 120 points de vente, 5 bâtiments. Deux sites web transactionnels, un pour les produits Grenier et l'autre pour les marques autres que Grenier.